Puisqu’il n’en est pas une, on comprend pourquoi Dieu n’aime pas les idées. Par l’un de ses commandements, Il nous demande de ne pas nous faire une image de Lui. Or, Lui qui est sans image, nous a créés « à son image ». C’est donc que Lui non plus ne veut pas se faire d’image de nous. Il nous veut libres des idées, celles qu’on se fait de Lui, de notre prochain et de nous-même.

Sans les Evangiles, on voit Jésus briser les glaces dans lesquelles notre reflet se fige. On le voit passer outre la réputation de la prostituée. On le voit crever le costume du centurion pour aller au coeur de la personne dans ce qu’elle a de réel, de charnel, d’irréductible.

Jésus n’est pas d’abord venu  pour juger, selon une certaine idée, mais pour aimer. L’adultère l’intéresse donc moins que la femme adultère. Le vol l’intéresse moins que Zachée. Et l’homme, comme idéal, suscite en lui moins d’attention que Jacques et Jean, Madeleine, Lazare.

 

Martin Steffens, in Les Essentiels de La Vie, 12 janvier 2017.

 

 

Source photo : Eugin Cöre, Cara con Chanfle sur flickr et facebook

One Thought on “Dieu n’est pas une idée

  1. Pingback: Cristianos Gays » Dios no es una idea

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation