Je ne sais pas si je suis gay ;
Ce que je sais,
C’est que je suis bien avec toi.

Je n’ai jamais pensé faire l’amour avec toi,
Juste, je suis bien avec toi.

Lorsqu’il m’arrive d’avoir des érections
Du fait de ta présence ou de mon imagination,
Je m’en veux et m’efforce de passer à autre chose,
C’est seulement d’être bien avec toi qui me plaît.

Ce sentiment de plénitude,
D’accomplissement,
De présence.

Ta présence à côté de moi,
Ton souffle tranquille quand tu dors,
Le son de ta voix quand tu me parles,
Ton regard qui me couvre d’amitié,
Tout cela fait qu’avec toi je suis bien.

Bien sûr toucher ta main, te frôler,
Te sentir du bout de mes doigts ou de mon corps
Cela me plaît aussi mais pas comme un plaisir érotique.

C’est juste l’essor naturel de notre lien,
L’assurance tranquille d’un don de l’un à l’autre
Et de sa réception.
La tranquille certitude d’être aimé
Et de le partager.

Je ne sais pas si je suis gay,
je suis juste bien avec toi.

Ca ne m’empêche pas de penser aux filles
Et même d’éprouver de l’attirance pour telle en particulier,
Mais tu demeures mon ami à jamais,
C’est vers toi que revient sans cesse mon coeur.

Les autres amis sont les bienvenus aussi,
Les tiens, les miens, comme des cadeaux de l’univers,
Mais tu es celui qui comble mon attente,
Cette attente que j’ignorais et qui tout à coup
Se trouve à la fois dévoilée et remplie.

Où est la part d’accueil,
La part de don,
La part d’échange,
La part de désir ?
Je ne sais pas.

Quelle est la part du corps,
Celle de l’instinct sexuel ?
Je ne sais pas.

Il y a juste cette tendresse magnifique
Qui se révèle.

Elle m’a pris au dépourvu,
Elle touche sans le dire mon besoin d’amour
Et le comble en même temps.

Tellement intensément
Immensément
Et simplement
Que je veux bien l’appeler
Amour
Ou Dieu.

Amitié, amour…
Signe de Dieu, signe d’humanité…

Dévoilement de ma sensibilité,
Homosensibilité ?

La vérité, mon ami,
C’est qu’après toutes ces années,
Lorsque tu viens en mon souvenir,
Tout cela est encore présent
Comme au premier jour,

Et que je ne sais toujours pas
Si je suis gay ou pas,
Je suis seulement bien avec toi.

Zabulon – 30 sept 2017 – à V.

Source photo : Warwick Rowers

3 Thoughts on “Je ne sais pas si je suis gay

  1. Guy de Valk on 30 septembre 2017 at 17 h 13 min said:

    Comme c’est beau ce poème … comme je voudrais vivre un tel amour encore … mais je suis gay, et je pense que je passerais à l’acte … c’est inévitable, parce que moi, je suis gay … je suis né ainsi … donc je suppose que c’est là, la volonté de mon Créateur … parce que si ce ne l’était pas, je ne serais pas gay … je serais comme la plupart d’entre nous, hétéro … je suis content d’être gay, j’ai été comblé dans la vie … j’ai connu l’amour, j’ai partagé mon amour, le véritable amour, avec toi mon bien-aimé … Merci de m’avoir tout donné !

    • zabulon on 1 octobre 2017 at 0 h 29 min said:

      Merci Guy. Ce poème est juste l’actualisation d’un temps passé, celui d’une rencontre au temps où pour moi amitié et amour étaient équivalents. Je ne vivais pas cette amitié avec la conscience qu’elle pouvait être homosexuelle. Probablement l’était-elle mais je ne le savais pas. Et encore aujourd’hui, quand je me la remémore et la revis dans l’instant présent, je ne peux que rendre grâce à Dieu pour cette belle rencontre qu’il a permise, de m’avoir fait découvrir que j’étais capable d’aimer et être aimé, et aussi de m’avoir ainsi révélé combien son Amour à lui est plus grand que tout.

  2. J’aime beaucoup ce poème. Mecri de tout coeur.
    Meric aussi, Guy, de votre commentaire, plein d’amour.
    Comme chaque homme est un brillant, il a un amour à 57 facettes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Post Navigation