et-nous

Ainsi, les foules, les publicains, les soldats s’en venaient auprès de Jean le baptiste et lui demandaient :  « Et nous, que devons-nous faire? » (Luc 3, 10-18)

Et nous, que devons-nous faire ?

Nous, les hommes attirés par d’autres hommes,
nous qui sommes initiés à la beauté de Dieu par le même genre,
qui nous sommes appelés à la complétude par l’amour du même sexe,
nous qui touchons la vérité de l’Homme par celui qui nous ressemble;
nous qui somme sensibles à la beauté de l’homme, intérieure, extérieure,
nous qui avons notre coeur en émoi, et parfois notre corps aussi, à la vue d’une autre homme,
nous qui sommes sensibles, homo-sensibles,
ou homosexuels, comme ils disent,
que devons nous faire ?

Partage !
« Celui qui a deux vêtements qu’il partage avec celui qui n’en pas,
et celui qui a de quoi manger qu’il fasse de même ! »

Fils de la Lumière, tu entres dans l’amour de Dieu par ta connivence avec le même,
et tu illumines de l’intérieur ton identité en laissant advenir cette sensibilité,
ne le garde pas pour toi, ne t’enferme pas sur toi,
partage cet amour avec qui en a besoin, de l’un ou l’autre sexe.

N’exige rien , sois juste.
« N’exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. »
Découvrir la beauté de l’amour ne te confère ni pouvoir ni privilège.
Ne revendique pas ta condition, elle est un don du ciel, pas une conquête.
N’exige rien de plus qu’un autre au motif de ta sensibilité, ce serait un non-sens.
Tu n’es pas comptable de l’amour de Dieu, qui donne à foison, comme il l’entend.

Ne fais pas violence…
« Ne faites violence à personne, n’accusez personne à tort ; et contentez-vous de votre solde. »
Découvrir l’Amour et le savoir si proche et si présent ne doit pas te mener au combat.
La Paix et l’Amour vont ensemble : il n’y a rien à revendiquer, personne à accuser, quand on aime.
L’amour doit t’emmener plus loin que le combat stérile et partisan pour revendiquer Dieu sait quoi.
Si tu as été touché par l’Amour, tu as déjà ta victoire.

Que dois-tu faire ?

D’abord être juste envers Dieu, envers les autres et envers toi-même.
L’amour est plus qu’un don de Dieu, il est Dieu lui-même.

Si tu es touché par l’Amour, il est temps de te préparer à le recevoir en plénitude.
Car il vient, et il saura partager le grain de la paille.
Le grain pour le grenier, la paille pour le feu qui ne s’éteint pas.

Il vient le Seigneur, pour baptiser dans le feu et l’Esprit.

Il est temps d’aller plus loin dans l’Amour,
un amour qui passe la forme et le genre,
un amour qui va te restaure dans ta dignité première
de fils désiré et bien aimé du Père.

Seras-tu prêt?

Z – 14/12/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation