hasard

 

Il dépend de celui qui passe
Que je sois tombe ou trésor,
Que je parle ou me taise.
Ceci ne tient qu’à toi,
Ami n’entre pas sans désir.

Paul Valéry

Pedro Meca, compagnon de route des mendiants

Le P. Pedro Meca, dominicain espagnol, co-fondateur de l’association « Les compagnons de la nuit »

 

 

« Même si je ne peux rien faire, je suis là.
Sans ressource, ni pouvoir.
Ma foi me dit que Dieu aime chacun.

S’il aime chacun,
c’est qu’il voit en lui
quelque chose de beau et d’aimable.

Alors j’essaie de voir ce qu’il y a de beau
en celui qui est en face de moi,
démoli par l’alcool, la drogue, les échecs.

Ça peut prendre longtemps. »

Simple hommage au Père Pedro Meca, décédé cette nuit.
Il était le compagnon de route des mendiants et sans domicile fixe.
Ses amis ne liront probablement pas cette page.
A vrai dire ses amis, pour beaucoup, s’en sont allés avant lui.

Je le disais : simple hommage, à un homme de Dieu.

 

Source citation et photo : La Croix

Feeling the strain of looming exams

epiphany-germany

Au coeur de ton Royaume, nous venons.
Au pied de ton trône, nous venons…

Unis en ta présence,
nous chantons,
nous chantons…

TU ES PUISSANT,
RESPLENDISSANT
TU ES MAJESTUEUX

Roi couronné,
Dieu élevé,
pour…l’éternité !

 

majestueux02

Guidés par ton amour,
nous venons.majestueux05

Guéris par ta grâce,
nous venons.

Unis en ta confiance,
nous chantons, nous chantons…

TU ES PUISSANT,
RESPLENDISSANT
TU ES MAJESTUEUX

majestueux04

Roi couronné,

Dieu élevé,

pour…l’éternité !

Majestueux09

 

Prosternés devant toi…majestueux01

Bénis par ta main…

Unis en ton alliance,

 

nous chantons,

nous chantons…

 

Majestueux…

MAJESTUEUX !

Majestueux !

TU es puissant,
Resplendissant
Tu es…

MAJESTUEUX !!!

 

majestueux

Roi couronné
Dieu élevé
pour l’éternité !

Majestueux10

 

Prosternés devant toi,
Bénis par ta main,
Unis en ton alliance,

nous chantons, nous chantons…,

Majestueux, majestueux, MAJESTUEUX !

 

TU ES PUISSANT,
RESPLENDISSANT
TU ES MAJESTUEUX

Roi couronné,
Dieu élevé,
pour… l’éternité !

« Majestueux » est une création originale du groupe Hopen et interpété par lui.

La beauté selon STan

LA BEAUTE SELON STAN…

 

La Beauté,
c’est une interaction, il faut quelqu’un pour trouver quelque chose ou quelqu’un d’autre de beau. Tout seul, on n’est beau pour personne. »

Précisons-le d’emblée, Stan est un nom d’emprunt,celui d’un jeune mannequin français  interviewé par le Premier numéro de l’année du magazine culture Télérama, consacré à la beauté.Dossier passionnant par ailleurs !

Mais revenons à Stan. Au delà de l’apparence physique et des canons de beauté que je pensais subjectifs, il y a la beauté intérieure du jeune homme, telle qu’elle apparaît dans les propos rapportés par le journaliste visiblement séduit par le personnage.

 

Extraits de l’article à retrouver sur Télérama :

 

« Et puis Stan ouvre la porte du bar.

Cela dure peut-être un dixième de seconde, le temps pour chacun de reprendre le contrôle de ses gestes. Mais pendant ce laps de temps, tous les regards convergent vers Stan, son visage aux traits incroyablement réguliers, symétriques, son corps élancé comme un javelot, ses fringues à la beauté millimétrique, écrin de chiffons dont il aurait pu se passer. Stan serait beau en lycra rose ou habillé d’une serpillière. Sa beauté est stupéfiante. Dans le bar, chacun fait comme si ce chat angora ne venait pas d’entrer dans notre chenil de bâtards sans collier. Les mecs se mirent dans le fond de leur verre. Les filles cherchent leur reflet sur les vitres.

(…)

Pas de forfanterie dans sa voix. Stan découvre son pouvoir avec enthousiasme et circonspection. C’est comme ça. Il vit dans un corps idéal pour l’apparat et la mode, même si lui considère que sa beauté est « trop classique » pour les critères actuels : « Ce sont les gueules cassées qui sont recherchées en ce moment. » Il aimerait avoir de la barbe, plus de poils sur le torse, une voix plus grave : « Je ne suis pas assez imposant, je n’ai pas encore de charisme. » Il s’est mis à la musculation pour paraître plus viril, moins androgyne, gagner en volume. Au contraire des jeunes filles modèles qu’il côtoie sur les podiums et qui sont effrayées par les premières ridules, lui attend avec impatience les brèches, les bosses et les fissures qui font d’un jeune homme un homme.

(…)

Stan a d’autres défauts insupportables : en plus d’être beau, sympathique et intelligent, il est sincèrement modeste : « Je me suis pris des râteaux, aussi, rassure-t-il. Et je me suis fait larguer. » Au début de sa carrière de bellâtre, il a un peu abusé des avantages en nature que lui procurait sa stature. « J’avais la réputation de celui qui couche avec tout le monde. Du coup, les filles ne me faisaient plus confiance. » Aujourd’hui, il dit se tenir à carreau, notamment grâce à l’aide de sa petite amie, qui ne lui a pas glissé une puce GPS sous la peau, mais a fait tout le reste : « De toute façon, rit-il, je ne plais pas à tout le monde, il ne faut pas exagérer, et il y a même des filles qui ne sont pas du tout attirées par moi… »

Mais c’est quoi, la beauté, au fait, Stan, vous qui la vivez pour ainsi dire de l’intérieur ? « D’abord, c’est une interaction, il faut quelqu’un pour trouver quelque chose ou quelqu’un d’autre de beau. Tout seul, on n’est beau pour personne. » C’est vrai. C’est vrai, Stan. Même si, en groupe, on n’est pas toujours beau pour quelqu’un. « Sinon, la beauté, pour moi, c’est le minimalisme, la sobriété, le détail. Je suis calme et réservé. Si j’en fais trop, les gens me regardent bizarrement. Je serais sans doute plus exubérant si j’étais moins beau. »

Bieber-tatoo-02

« Your Word is a lamp for my feet, a light on my path.” Psm. 119:105

« Ta parole est une lampe à mes pieds,

Et une lumière sur mon sentier. »

(Psaume 119, 105)

cf aussi : Une lampe sur mes pas

BACKPACK

T’AVOIR AVEC MOI POUR TOUJOURS !

You said « I come in peace » so I took you home
I gave you food and I gave you clothes
I taught you how to move your feet when the rhythms on
Still you wanna leave ’cause you feel alone
You don’t know, what they’re like
If they know that you’re alive
They’re gonna try to take away the secrets of your planet’s lifeI know you must be upset,
you lost your family in a wreck
But you gotta listen
Don’t try to find your spaceship
They might be out there waiting
Stay in my backpack forever
Stay in my backpack forever(You know I gotta find my spaceship,
My planet’s outside there waiting,
I can’t stay in your backpack forever
Stay in your backpack)Before you came around I was in a rut
Didn’t have a friend, didn’t know what it was
You taught me how to dream and how to love
You’re my best friend please listen to me
You don’t know, what they’re like
If they know that you’re alive
They’re gonna try to take away the secrets of your planet’s lifeI know you must be upset,
you lost your family in a wreck
But you gotta listen
Don’t try to find your spaceship
They might be out there waiting
Stay in my backpack forever
Stay in my backpack forever

(You know I gotta find my spaceship,
My planet’s outside there waiting,
I can’t stay in your backpack forever
Stay in your backpack)

[Lil Wayne]
Greetings, I fell from the sky
I’m from a different world I use Lil Wayne as a disguise
And my flying saucer crashed, I’m the only one that survived
I’m only taking over this planet since I arrived
I’m in a backpack, I’m in ducking Men in Black
Yeah, I’m an alien, my swag is outta this world
Different galaxy, they try to capture me
When I die they gonna name this planet after me
Wayne’s world

(interlude)

Don’t try to find your spaceship
They might be out there waiting
Stay in my backpack forever
Stay in my backpack forever

(You know I gotta find my spaceship,
My planet’s outside there waiting,
I can’t stay in your backpack forever
Stay in your backpack)

[Outro]
In our planet we don’t kill one another
We don’t take love for granted
It’s a gift from the mother land
In your planet, you are filled with greed and false believe
We came here to bring you peace

Tu as dit “Je viens en paix”, alors je t’ai ramené à la maison ,
Je t’ai donné à manger, je t’ai donné des vêtements.
Je t’ai appris à déplacer tes pieds sur les différents rythmes.
Mais tu veux quand même partir car tu te sens seul.
Tu ne sais pas à quoi ils ressemblent.
S’ils savent que tu es en vie,
Ils vont essayer de prendre les secrets de la vie de ta planète.
Je sais que tu dois être bouleversé,
tu as perdu ta famille dans un accident

Mais tu dois écouter
N’essaie pas de trouver ton vaisseau spatial
Il est peut-être quelque part à t’attendre
Reste dans mon sac à dos pour toujours
Reste dans mon sac à dos pour toujours(Tu sais que je dois trouver mon vaisseau spatial ,
Ma planète attend dehors,
Je ne peux pas rester dans ton sac-à-dos pour toujours,
Rester dans ton sac-à-dos.)Avant que tu arrives, j’étais pris par la routine.
Je n’avais pas d’ami, je ne savais pas ce que c’était.
Tu m’as appris comment rêver et comment aimer.
Tu es mon meilleur ami, s’il te plaît écoute-moi.
Tu ne sais pas à quoi ils ressemblent.
S’ils savent que tu es en vie,
Ils vont essayer de prendre les secrets de la vie de ta planète.Je sais que tu être bouleversé,
tu as perdu ta famille dans un accident
Mais tu dois écouter
N’essaie pas de trouver ton vaisseau spatial
Il est peut-être quelque part à t’attendre
Reste dans mon sac à dos pour toujours
Reste dans mon sac à dos pour toujours

(Tu sais que je dois trouver mon vaisseau spatial ,
Ma planète attend dehors,
Je ne peux pas rester dans ton sac-à-dos pour toujours,
Rester dans ton sac-à-dos.)

[Lil Wayne]
Salutations ! Je suis tombé du ciel
Je suis d’un monde différent, j’utilise Lil Wayne comme déguisement
Ma soucoupe volante s’est écrasée, je suis le seul survivant.
Je ne fais que reprendre cette planète depuis que je suis arrivé
Je suis dans un sac à dos, je fuis les « Men in Black »
Ouais, je suis un alien, mon swag est hors de ce monde.
(Je viens) d’une autre galaxie, ils essaient de m’avoir
Quand je vais mourir, ils vont nommer cette planète avec mon nom,
Le monde de Wayne.

(interlude)

N’essaie pas de trouver ton vaisseau spatial
Il est peut-être quelque part à t’attendre
Reste dans mon sac à dos pour toujours
Reste dans mon sac à dos pour toujours
 

(Tu sais que je dois trouver mon vaisseau spatial ,
Ma planète attend dehors,
Je ne peux pas rester dans ton sac-à-dos pour toujours,
Rester dans ton sac-à-dos.)

[Outro]
Sur notre planète, nous ne nous tuons pas les uns les autres,
Nous ne prenons pas l’amour pour acquis,
C’est un cadeau de la terre mère
Sur ta planète, vous êtes remplis de cupidités et de fausses croyances
Nous sommes venus pour vous apporter la paix.

 

Backpack (« sac-à-dos ») est une des chansons  de Justin Bieber publiée  sur son dernier album Journals. Sur cet album, Justin Bieber multiplie les collaborations avec les artistes HipHop. Ici c’est avec Lil Wayne.

Il y a plusieurs écoutes possibles de ce morceau.

Commençons par la première, celle qui semble la plus évidente.

Le chanteur a découvert un alien qu’il cache dans son sac à dos… Cela  peut faire penser à ET ou à  Roger l’extraterrestre. C’est en fait le rappeur Lil Wayne (Weezy F Baby aka The Martian) qui finit par prendre la parole :« Je suis un alien, mon swag n’est pas de ce monde, je viens d’une galaxie différente. Ils essaient de me capturer. Quand je mourrai, ils donneront mon nom à cette planète :le nom de Wayne ». Planète Rap, révolution musicale dans le monde.

Poursuivons avec la lecture symbolique. Une rencontre, un alien : la rencontre avec un étranger. On s’apprivoise, on s’éduque, on compagnonne, on s’attache. Non ne pars pas, je me suis attaché à toi, j’ai besoin de toi maintenant. Reste dans ma vie, reste dans mes bagages, reste  dans mon sac-à dos , reste avec moi pour toujours. Toute histoire d’amour ou d’amitié, toute belle rencontre où l’on est comme révélé à soi-me^me par la présence de l’autre.

Et voilà où je voulais en venir : une lecture spirituelle. Toi Seigneur, quand tu parais dans nos existences, tu viens comme un étranger, d’une autre planète et d’un autre monde. Et à peine t’avons-nous reconnu que tu fais mine de partir. Reste avec nous Seigneur, car il se fait tard. Reste avec nous, car ta présence est bienfait immense et après avoir goûté ta présence, ton absence nous reste comme une blessure, une promesse d’un plus tard, d’un après, alors que dès aujourd’hui nous voudrions continuer avec toi. Oui, reste dans mon sac-à-dos pour toujours, reste dans mon sac-à-dos pour toujours.

 

Des accents de Cantique des Cantiques…