Et pendant que je me tenais là, j’ai vu plus que ce que je peux dire et compris plus que ce que j’ai vu; car je voyais d’une manière sacrée les formes de toutes choses dans l’esprit, et la forme de toutes les formes telles qu’elles doivent vivre ensemble comme un seul être. Et j’ai vu que le cerceau sacré de mon peuple était l’un des nombreux cerceaux qui formaient un cercle aussi large que le jour et la lumière des étoiles. Au centre, un puissant arbre à fleurs abritait tous les enfants d’une mère et d’un père. Et j’ai vu que c’était saint.


Black Elk (1863-1950)
Heȟáka Sápa
Holy Man of the Oglala Sioux


Source image: oeuvre de Kelly Latimore

adaptation

« Face à l’agression, il existe deux stratégies dans la nature : l’animal fuit, alors que le végétal s’adapte car il a le temps pour lui. L’arbre représente pour moi la permanence, la tradition, la solidarité et la générosité,  qui sont des valeurs végétales. N’oublions pas qu’un grain de maïs possède un ADN dix fois plus complexe que celui d’un primate. Sa richesse génétique lui permet de tenir contre vents et marées. »

 

Olivier BLEYS, auteur de « Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes« .