img32

Tes cheveux sont des rayons de miel,

Tes yeux,

la douceur des réveils.

img21

Ton regard,

un clin d’oeil du soleil,

Et tes traits,

une pure merveille

img1

Tes épaules graciles

et ton torse fragile

Candeur d’un horizon

Offert en tentation.

img0

Ton bras gauche posé sur ton ventre effilé,

Comme pour séparer désir et volupté,

Invite à goûter délice et suavité

Qui naît du velouté

du rieur pré livré.

img

Et quand l’intimité à mes yeux tu dévoiles

offrant la nudité de ton corps plein d’étoiles,

L’ivresse de mon âme fascinée

porte mon coeur à l’extase embrasée !

 

 

[Source : Loquito / http://anotherdaylight.wordpress.com]

toiquisais
TÚ que sabes tantas cosas,
Dime por qué vuela el pájaro;
Por qué crecen las espigas;
Por qué reverdece el árbol.
Por qué se alumbran de flores
En primavera los prados.
Por qué no se calla el mar.
Por qué se apagan los astros.
Por qué es sonoro el silencio
En la soledad del campo:
Y el agua corre a esconderse
Entre su risa y su llanto.
Por qué el viento aviva el fuego
Cuando no puede apagarlo.
Por qué el corazón se duerme
Si el alma sigue soñando.
TOI qui sais tant de choses,
Dis-moi pourquoi s’envole l’oiseau;
Pourquoi poussent les épines;
Pourquoi reverdit l’arbre.
Pourquoi s’illuminent de fleurs
Les prés, au printemps.
Pourquoi l’océan ne se tait jamais.
Pourquoi les étoiles ne s’éteignent pas.
Pourquoi le silence est bruyant
dans la solitude de la campagne:
Et l’eau qui courre se cacher,
entre ses rires et ses pleurs.
Pourquoi le vent avive le feu
quand il ne peut l’éteindre.
Pourquoi le coeur s’endort
Quand l’âme continue de rêver.
JOSÉ BERGAMÍN
[source photo : http://gawker.com]

600full-xavier-dolan

 

 

 

Télérama : Vous avez quand même écopé d’un étiquetage de cinéaste gay… Et obtenu la Queer Palm à Cannes, pour Laurence Anyways.

Xavier Dolan : Que de tels prix existent me dégoûte. Quel progrès y-a-t-il à décerner des récompenses aussi ghettoïsantes, aussi ostracisantes, qui clament que les films tournés par des gays sont des films gays ? On divise avec ces catégories. On fragmente le monde en petites communautés étanches. La Queer Palm, je ne suis pas allé la chercher. Ils veulent toujours me la remettre. Jamais !

 

>>>>> Telérama 3373 du 03/09/2014

 


Mommy, le dernier film de Xavier Dolan, en compétition officielle à Cannes.

Telerama :Mommy met en scène un jeune adolescent hyperactif, dangereux, y compris pour lui-même. Est-ce un autoportrait ?
Je me projette dans tous mes personnages, à chaque film. Là, ce ne sont pas les conditions réelles de l’adolescence que j’ai vécue – ma mère est fonctionnaire de l’Education nationale, mon père, saltimbanque ; on n’était ni riches ni pauvres. Mais il s’agit bien de la colère, de la très grande violence que je porte en moi. Et que j’ai réussi, heureusement, ces dernières années, à canaliser à travers le cinéma.

A 19 ans, vous faites un coming out médiatique dans votre premier film. Etait-ce un défi ?
Pas du tout. Dans la vie, j’avais fait mon coming out à 16 ans… Dans une école de la banlieue de Montréal où les élèves étaient, pour le coup, incroyablement tolérants et amicaux : je suis devenu populaire à cette occasion, même si j’avais eu, bien sûr, auparavant, mon lot de soirées à me torturer à ce sujet ! Je suis conscient que c’est assez rare, que j’ai été privilégié. Mais, ensuite, je n’ai jamais pensé que les gens pourraient me rejeter à cause de mon homosexualité, encore moins à l’occasion de mon premier film. Ce n’est pas un thème de mon cinéma. Idem pour la transsexualité dans Laurence Anyways, qui traite plutôt de l’amour impossible entre deux personnes profondément différentes l’une de l’autre.

Mommy de Xavier DOlan

 
Complément du 7 octobre 2013.
Voir aussi l’interview de Xavier Nolan sur Europe 1 suite à la dernière manifestation des gens contre le « mariage pour tous ». Vraiment, ce Xavier Nolan, c’est un gars bien !

La colère de Xavier Nolan sur Europe 1 (cliquer ici)
« Quand vous parlez de choix entre un camp ou l’autre, on parle quand même du choix entre le camp des gens qui peuvent vivre librement, s’aimer, se déclarer leur amour, dans une société moderne, ouverte sur l’autre et l’autre camp, qui décide d’ostraciser les libertés individuelles les plus fondamentales des gens, qui ont le droit de s’aimer ». Fustigeant la position des opposants au mariage gay, le réalisateur a asséné : « tout ça au nom de principes spirituels ordonnés par des religions qui sont conçues pour l’entraide, la tendresse, l’amour, toutes ces notions qui sont bafouées par ces démonstrations de haine et d’intolérance ».

« C’est la France qui est en retard ». Le Québécois s’est aussi étonné du retard de la France sur ces questions. « C’est pour moi scandaleux qu’en France, vous donniez une tribune, au nom de la libre expression, à ces gens », a déclaré Xavier Dolan avant de s’interrompre, visiblement très ému. « Le Québec n’a pas une civilisation d’avance, c’est une civilisation qui est dans son temps », a martelé le réalisateur de Laurence Anyways. « La vôtre est en retard, c’est ça le problème ».

source : http://naturehom.centerblog.net

 

A propos d’égalité hommes-femmes… les trois grâces…

 

L’égalité dans l’art de la peinture; les femmes, les hommes.
Soumission et usage de la raison, en quoi consiste le vrai.

Femmes

[source : http://naturehom.centerblog.net]